12 Décembre 2018

Votre affinité chinoise

Votre astrologie votre.compatibilite.chinoise

Un Rat et un Singe unis en amour ? Quoi qu'on puisse en penser de prime abord, c'est une des meilleures formules que les astrologues puissent recommander. Cette union est axée sur l'appréciation mutuelle sincère qui, on le sait, est la poutre faîtière de l'édifice de l'amour. Elle est sujette à des difficultés, bien entendu, mais elle a en revanche la capacité de surmonter tous les obstacles.

L'homme Singe apporte à sa partenaire le sens de l'humour, cette qualité si précieuse et pourtant si rare en ce monde. La femme Rat en a un grand besoin. Sans le Singe, elle continuerait à se prendre trop au sérieux et à considérer tout événement avec trop de gravité. L'influence du Singe lui sera bénéfique en ce sens qu'elle l'aidera à se décontracter, à acquérir de l'assurance, à savoir se moquer d'elle-même et enfin à regarder la vie d'un oeil amusé et non apeuré. Le Rat en saura certainement gré à l'homme qui lui a donné la joie de vivre.

On formule en général quelques réserves concernant l'union Buffle/Singe. Leur rapport n'est nullement condamné d'avance - loin de là - mais les partenaires auront beaucoup à faire pour surmonter les obstacles qui se dressent habituellement sur leur route. Il existe cependant un élément positif qui se vérifie dans tous les cas : le Buffle, qu'il soit au masculin ou au féminin, a toujours une passion inconditionnelle pour le Singe et est toujours prêt à tout lui pardonner. Ainsi, au moins la moitié du chemin est déjà faite et la moitié des chances de bonheur déjà acquise.

Prenons le cas d'un homme Singe et d'une femme Buffle. La femme, pleinement consciente de sa lourdeur et de son prosaïsme, sera pleine d'admiration pour le Singe qui, à ses yeux, possède au plus haut degré l'intelligence, la fantaisie, l'humour et la débrouillardise. Elle portera certainement la culotte, mais uniquement en ce qui concerne la vie quotidienne. Pour tout ce qui est inhabituel ou délicat, elle s'en remettra entièrement au jugement et à la décision du Singe. Ils se disputeront rarement, et c'est toujours le Singe qui aura le dernier mot. Ils pourront être heureux ensemble, à condition que le Singe ne s'avise pas d'être infidèle. Quant au Buffle, il fera preuve d'une fidélité absolue, même s'il lui arrive d'être trompé.

L'amour entre un Tigre et un Singe est difficile à réaliser à cause du risque permanent de rivalité. L'un voudra toujours paraître en savoir plus long que l'autre en toutes choses. Les possibilités d'entente seront assez bonnes s'ils savent se dire que l'amour n'est nullement une arène de combat et s'ils choisissent la coopération au lieu de la compétition.

Lorsqu'un Tigre et un Singe sont amoureux l'un de l'autre, ils ont intérêt à garder les yeux bien rivés sur la réalité et ne pas s'attrister si la qualité de leur amour n'est pas à la hauteur de leur rêve. Le perfectionnisme est partout un fléau, mais plus particulièrement dans le domaine de l'amour. Cet avertissement de La Rochefoucauld leur sera d'une grande utilité : "Il est du véritable amour comme de l'apparition des esprits : tout le monde en parle, mais peu de gens en ont vu."

La structure homme Singe/femme Tigre connaîtra un bonheur aléatoire. Le couple vivra vraisemblablement dans un tourbillon futile, l'un cherchant toujours à critiquer l'autre et à se justifier. L'homme Singe, surtout, résistera mal à la tentation d'abêtir la femme Tigre à force d'exigences et de taquineries. Il ne devrait pas perdre de vue que le Tigre peut réagir violemment, car c'est une forte personnalité.

Un Singe pourrait mal s'entendre avec n'importe qui, mais pas avec un Chat. Le charme de celui-ci le désarme et le fascine. Le Chat, de son côté, se sentira rassuré à côté d'un Singe dont rien n'entame l'audace et l'esprit d'initiative. Nous avons affaire à des rapports de complémentarité qui comportent de bons atouts au départ mais qui en même temps ne sont pas exempts d'un certain nombre de risques.

Un homme Singe et une femme Chat peuvent faire un bon petit ménage sans histoire, mais à deux conditions : le Singe ne doit pas éveiller la jalousie du Chat, et ils ont intérêt à avoir le moins d'enfants possible. Ces conditions ne sont pas aussi faciles à remplir qu'elles pourraient le paraître. L'homme Singe n'a qu'une très vague notion de la fidélité et aime des rapports pour le moins ambigus ; il n'y a probablement pas trace de malice dans ses écarts de conduite.

Mais la femme Chat tolère difficilement cette situation même si elle n'éprouve qu'une médiocre passion pour le Singe. Comme disait La Rochefoucauld, "il y a dans la jalousie plus d'amour-propre que d'amour". Lorsqu'elle est jalouse, la femme Chat connaît bien l'art de griffer, et son amant (ou son mari), malgré toute son ingéniosité, n'échappera probablement pas à ses coups de patte. D'autre part, on conseillera à la femme d'utiliser un bon moyen contraceptif pour protéger le couple, car le Singe aime toujours avoir de nombreux enfants sans pourtant vouloir s'en occuper. C'est un égoïste et, dans une certaine mesure, un irresponsable.

L'union Dragon/Singe compte parmi celles qui ont le plus de chances de réussite. L'un apporte la générosité et la magnanimité, l'autre l'habileté et le sens de l'humour. Les scènes de ménage ne seront pas absentes, bien entendu, mais les amoureux sauront éviter la surenchère et se garder de commettre l'irréparable. Il y aura toujours, au sein de ce couple, un solide sens de la mesure, chacun des partenaires exerçant sur l'autre une influence modératrice.

La femme Dragon, de nature orgueilleuse et exigeante, ne sera pas facile à contenter et encore moins à manipuler. Il faudra toute l'adresse d'un homme Singe pour qu'elle consente à se comporter de façon raisonnable. Bien que l'amour soit la grande affaire de sa vie, la femme Dragon se contente rarement de l'amour à sa portée. Le Singe aura donc souvent l'impression de n'être qu'un décor dans la vie de sa compagne. Et il se posera probablement de temps à autre cette question : "Ne pourrait-on point découvrir l'art de se faire aimer de sa femme ?" (La Bruyère). Mais il se gardera bien d'envenimer les choses. Et son charme et sa patience sauvegarderont la vie de ce couple.

Il faudrait à un astrologue un optimisme démesuré pour approuver ou conseiller l'union Serpent/Singe, car rien n'est moins certain qu'une telle union. Seule la volonté poussée au plus haut degré peut sauver du désastre cette combinaison, et encore n'est-elle pas toujours une condition suffisante. Les natifs pourraient à la rigueur entretenir des liens d'amitié sans chaleur et sans éclat, mais ne devraient pas songer à l'amour ni au mariage, car voici ce qui les attend : "Les amours meurent par le dégoût, et l'oubli les enterre" (La Bruyère).

La structure homme Singe/femme Serpent est peut-être la moins mauvaise. Les différences de caractère sont réelles, irréductibles, mais ne s'affronteront probablement pas de plein fouet. Le Singe, malgré sa tendance à ne rien prendre au sérieux et ne rien apprécier, cherchera tout de même à ne pas provoquer constamment sa compagne. Il agira ainsi moins par souci de faire plaisir au Serpent que pour avoir la paix. Quant à la femme, elle essaiera de se mettre à la place du Singe afin de le comprendre, mais il est peu probable qu'elle s'y prenne très sérieusement. En tout cas, le couple sera vraisemblablement déchiré par un antagonisme endémique, mais son malheur restera discret et peu de gens s'en rendront compte.

Balzac disait : "Le mariage doit incessamment combattre un monstre qui dévore tout : l'habitude. " Un Cheval et un Singe qui s'aiment n'auront pas besoin de cet excellent conseil : ne faisant rien deux fois de la même façon, les natifs ne s'ennuieront jamais ensemble. Au contraire, "toujours poussés vers de nouveaux rivages" par leur besoin d'agitation et de nouveauté, ils risqueront de ne pas pouvoir "jeter l'ancre un seul jour" (Lamartine) et pénétrer dans l'intimité l'un de l'autre. C'est dire qu'ils auront tendance à vivre l'un à côté de l'autre et que leurs rapports ne seront dominés ni par la tendresse ni par la passion. Ils accorderont plus d'importance aux jeux de l'amour qu'à sa valeur affective.

L'union entre un homme Singe et une femme Cheval est généralement à déconseiller, car elle comporte un grand risque d'incompréhension. La femme, de nature passionnée mais ayant les nerfs à fleur de peau, supportera mal l'attitude tour à tour flegmatique et enjouée de son compagnon. Elle le trouvera déroutant et aura toujours l'impression qu'il se moque d'elle, alors qu'il n'en est peut-être rien. Elle vivra aussi dans une lourde atmosphère de suspicion, car le Singe n'a pas la réputation d'amant fidèle mais est bien connu pour son talent de "manger puis s'essuyer la bouche " (Livre des Proverbes). Même si le Singe ne commet aucune infidélité, il est rare qu'il puisse être lavé de tout soupçon.

L'union Bouc/Singe sera uniformément marquée par une grande complicité et aussi par une grande instabilité. Disputes et bouderies ne seront pas fréquentes mais la rupture attendra les amoureux au coin de la rue. Il est intéressant de noter que même après une rupture, ils resteront bons copains, sans haine ni hostilité, et qu'ils peuvent se séparer puis se réunir plusieurs fois au cours de leur vie. On dirait bien que ce sont deux rigolos.

Un homme Singe trouvera intéressante sa compagne Bouc. Il adoptera une attitude condescendante vis-à-vis d'elle. Il la gâtera, et comme il sait gagner de l'argent mieux que quiconque, ne lui refusera aucun achat. La femme sera comblée sur le plan matériel - elle n'aura pas à se plaindre de ne pas pouvoir profiter pleinement de la vie. Ce seront des amants fougueux capables de se conduire l'un l'autre vers les plus hautes cimes du plaisir. Mais ils commettront en général de multiples infidélités qu'ils n'essaieront même pas de se cacher l'un à l'autre. C'est dire qu'ils considèrent tous les deux la fidélité en amour comme chose contre nature. Cette attitude, on peut s'en douter, constitue une sérieuse menace à la stabilité de leurs relations.

On serait tenté de dire que deux Singes qui s'aiment ont toutes les chances d'être heureux parce qu'ils sont intelligents et souples. Ce n'est pourtant pas exactement ce que l'expérience nous apprend d'habitude. Il est rare que les natifs puissent atteindre les sommets de la félicité amoureuse, car ils manquent de romantisme, comme nous le verrons plus loin. On les voit plus fréquemment s'entendre à souhait grâce à leurs efforts conscients de tolérance.

Deux Singes ensemble ne s'ennuieront jamais. Ils ont toujours mille projets à réaliser dans une complicité absolue. Ils s'intéressent à tout, veulent tout faire, tout voir, tout essayer. Rien ne les laisse indifférents. On les verra, bras dessus bras dessous, sortir de la bibliothèque pour s'engouffrer dans un cinéma, aller à la messe ou au restaurant, assister à une conférence sur la faim dans le monde ou à un match de football, prendre des vacances de neige ou partir au soleil en Afrique.

Seul ou avec un natif d'un autre signe, le Singe se montrerait un peu plus détaché de la vie. Mais lorsque deux Singes ont lié leur destinée, ils trouvent que la vie est une aventure passionnante et y foncent tête baissée. Ils n'auront pas le temps de bouder ou de se quereller. Faisant preuve de tolérance l'un envers l'autre, ils apparaîtront souvent aux yeux du monde comme un couple idéal.

Mais si l'on examine ces amoureux, on trouvera deux bons amis. En effet, les rapports entre un homme Singe et une femme Singe sont plus teintés d'amitié tranquille que de passion houleuse. Ils se connaissent trop pour avoir des illusions. L'un étant un livre ouvert pour l'autre, ils n'auront pas à se comprendre, à se chercher, à se poursuivre - bref, ils manqueront de romantisme, cet élément indispensable à tout amour-passion.

Le Singe et le Coq ont peu de mal à vivre heureux ensemble pour la simple raison que le premier est assez astucieux et que le second est assez aveugle au sens figuré, bien entendu - pour ne pas voir les agissements de l'autre.

Que se passera-t-il si l'homme est un Singe et la femme un Coq ? Comme on peut s'en douter, ils s'entendront bien sans qu'on puisse parler pour autant de grande passion. La femme aura l'entière liberté de se pavaner et de se livrer à toutes sortes de frivolités. Elle aura toujours les moyens de s'offrir bijoux, fourrures, sorties et voyages, même si elle ne travaille pas, car le Singe aura l'astuce d'approvisionner régulièrement le compte en banque de sa compagne. Elle sera contente, satisfaite et ne souhaitera rien de plus. Le côté sexuel l'occupera peu.

Le Singe, de son côté, aura les mains libres pour poursuivre une multitude de projets plus ou moins tortueux. Il n'aura pas à se soucier de la curiosité de la femme, car le Coq est tout ce qu'on veut sauf indiscret ou perspicace. Le Singe pourra même commettre des infidélités flagrantes au fil des années sans que sa compagne s'en aperçoive.

Un Singe et un Chien peuvent parfaitement être heureux ensemble à condition qu'ils sachent se faire des illusions l'un sur l'autre. Doués d'une grande perspicacité, ils n'ont aucun mal à découvrir instantanément les intentions, les qualités et surtout les faiblesses de tous ceux qu'ils rencontrent. D'une grande utilité dans la vie en général, cette faculté de percevoir constitue un handicap dans le domaine de l'amour et fait que "chez les époux tout ennuie et tout lasse" (La Fontaine). Il n'est un secret pour personne que la bonne entente a besoin de l'idéalisation, et que l'idéalisation a besoin de brouillards. "Pour faire un bon mariage, il faut que le mari soit sourd et la femme aveugle ", disait Richard Taverner.

La combinaison homme Chien/femme Singe a à peu près les mêmes caractéristiques que l'inverse homme Singe/femme Chien. Dans les deux cas, les partenaires courent le risque constant de se lasser mutuellement parce qu'ils peuvent être sans mystère l'un pour l'autre. Ils auront donc intérêt à ne pas tout se dire, à faire chacun un métier différent, à posséder chacun une certaine vie privée. De fréquentes absences seront aussi à conseiller. L'essentiel étant qu'ils aient toujours à se comprendre et à se deviner. Le jour où ils n'auront plus besoin de se comprendre ni de se deviner, leur amour s'effritera.

Le Singe et le Chien sont tous deux des cyniques, ce qui fait leur force mais aussi leur faiblesse. Leur vie commune serait bien triste s'ils ne savaient faire preuve d'un peu de tolérance et de sens de l'humour.

Un conflit peut toujours surgir entre un Singe et un Chien s'ils n'y prennent garde. Le second étant un idéaliste, et le premier un réaliste, ils auront du mal à s'entendre sur certaines choses, plus particulièrement en ce qui concerne les relations du couple avec la famille et les amis des deux côtés. Ici encore, la tolérance et le compromis devraient être la règle d'or de leur conduite.

L'union Singe/Cochon comporte tant de risques qu'on a l'habitude de la déconseiller. Bien entendu, elle n'est nullement vouée à l'échec a priori, et bien des couples Singe/Cochon ont connu le bonheur. Mais il faudra beaucoup d'efforts pour surmonter les obstacles naturels.

Il existe toujours un élément positif dans les rapports Singe/Cochon : le Singe a de l'estime pour le Cochon, et le Cochon a de l'admiration pour le Singe ; l'un plaît par son honnêteté et ses qualités de coeur, et l'autre par son élégance et sa débrouillardise. Mais cet élément positif est loin d'être suffisant pour contrebalancer les énormes difficultés qui se dressent sur le chemin des natifs.

Il ne fait pas tellement de différence si l'homme ou la femme est un Cochon ou un Singe. On retrouve toujours à peu près le même scénario.

Le Cochon ne sait pas jouer. Il prend toujours tout au pied de la lettre et réagit de façon très forte. Or le Singe est un spécialiste des plaisanteries et des bons mots. Il en résulte très souvent des malentendus susceptibles de causer des drames. Cette situation est en général sans espoir d'amélioration, puisque Singe et Cochon ne sont pas prêts à changer leur comportement.

Ayant le coeur tendre et refusant toujours de croire au mal, le Cochon pourra vivre un calvaire perpétuel, puisque la fidélité est la dernière chose à laquelle le Singe puisse penser - qu'il soit au masculin ou au féminin. Bien qu'il ait de l'estime pour le Cochon et en ait pitié, il ne pourra probablement pas résister à l'envie de flirter ou de commettre l'adultère. Mais le Cochon choisira de continuer à subir le mal plutôt que de chercher le divorce ou la séparation.

Une question, un doute, une séparation difficile ?     08 92 02 02 35   0,60€ / minute depuis la France.

tchat-Gratuit

Suivez-nous !