27 Mai 2017

Votre signe et la couleur de vos yeux

Votre astrologie signes.yeux

Le portrait du Balance aux yeux bleus

Ce qu'on remarque au premier abord chez le Balance aux yeux bleus est sa douceur. Elle se traduit dans son regard, ses paroles, ses gestes, en un mot dans tout son comportement. Il est rare de voir le Balance aux yeux bleus en colère. Et lorsqu'il se fâche, c'est vraiment parce qu'on a ajouté la dernière goutte pour faire déborder le vase. À le voir évoluer, on pourrait être amené à le prendre pour un faible. Mais on se tromperait. Sa faiblesse n'est qu'apparente. D'ailleurs, "la douceur, c'est la plénitude de la force" (Alphonse Gratry). Le Balance aux yeux bleus a beaucoup de fortitude d'âme et une volonté de fer. Loin de constituer un handicap dans ses relations avec les autres, sa douceur l'aide à exercer sur eux un grand pouvoir et force leur respect. Cela ne devrait pas nous étonner. Jésus n'a-t-il pas dit : "Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre" ? Et Pascal n'a-t-il pas signalé la force de la faiblesse lorsqu'il disait : "Puissance des mouches. - Elle gagne des batailles..." ? Mais si le Balance aux yeux bleus exerce son emprise sur les autres, on ne peut dire qu'il est vraiment maître de lui-même : il ne sait pas s'acquitter de ses tâches en temps utile. Victime consentante de l'inertie morale, il remet tout à plus tard. Il sait pourtant qu'il y a un temps pour chaque chose et que l'on doit respecter les délais sous peine d'inefficacité. Il est conscient que "par la route tout à l'heure, on arrive à la maison jamais" (Cervantès). Mais de la connaissance à l'action, il y a tout un océan, et cet océan ne peut être comblé que par la volonté et la maîtrise de soi. Le mouvement écologique peut compter sur le Balance aux yeux bleus pour protéger et améliorer notre environnement. C'est un grand amateur de la nature qui accorde plus d'importance à la qualité du cadre de vie qu'aux gains matériels susceptibles d'endommager ce cadre. Le Balance aux yeux bleus se nourrit de rêve. Il a du mal à sortir du monde de ses fantasmes pour aller affronter courageusement la vie réelle. D'où sa difficulté à vivre intensément et sa tendance au perfectionnisme stérile. Le Balance aux yeux bleus est sensible à la beauté sous toutes ses formes. Il peut avec succès peindre ou sculpter, écrire de jolis poèmes ou faire de la photographie. En général, il déteste les travaux monotones dans les bureaux ou les usines, et il adore faire un métier artisanal. Ses créations dénotent toujours une belle sensibilité, une imagination fertile et un goût très sûr. Le Balance aux yeux bleus aime plaisanter sans méchanceté. Mais il ne lui vient pas à l'idée que tout le monde n'a pas autant le sens de l'humour que lui. Il constatera que certains sont sérieux comme des papes et se formalisent à propos de tout et de rien. Il devra apprendre à se méfier de ces tristes gens, car "mieux vaut perdre l'occasion d'un bon mot qu'un ami" (Quintilien). On retrouve chez le Balance aux yeux bleus certains traits de caractère qu'on dit abusivement "féminins". Ses bavardages intarissables occupent une bonne partie de son temps. On serait étonné de voir le montant de ses factures de téléphone. En outre, il fait preuve d'une certaine frivolité. Le Balance aux yeux bleus aime l'amour pour l'amour et n'a pas une bonne opinion du mariage conventionnel et "bourgeois". Pour son cas, "l'amour plaît plus que le mariage, par la raison que les romans sont plus amusants que l'histoire" (Chamfort).

Une question, un doute, une séparation difficile ?     08 92 02 02 35   0,34€ / min

Le portrait du Balance aux yeux verts

Tout ce qui a trait à l'irréel, à l'irrationnel et au surnaturel passionne le Balance aux yeux verts. Le réel et le concret le laissent souvent indifférent. Quel genre de livres peut-on voir dans sa bibliothèque bien garnie ? Il ne faut pas être sorcier pour le deviner : ce ne sont pratiquement que des livres ésotériques - traitant de la mort, de l'Au-delà, de la parapsychologie, de l'invisible, des pouvoirs médiumniques, de l'occultisme, etc. Qu'on accorde ou non crédit aux thèses que le Balance aux yeux verts défend, on doit quand même reconnaître qu'il possède un pouvoir exceptionnel de perception : on dirait qu'il a un troisième oeil ou un sixième sens. Il détecte sans peine les mensonges, devine avec sûreté les pensées et intentions de ses interlocuteurs, et - ce qui est le plus étonnant - prédit souvent avec beaucoup de précision les résultats des jeux de hasard comme le tiercé, le quarté, le loto et la loterie nationale. On aurait raison de se fier à ses antennes pour se donner le maximum de chance aux jeux. Quant à lui, ce ne sont pas les gains matériels qui l'intéressent. Le Balance aux yeux verts a également soif d'absolu. Ce qui peut lui faire le plus de mal à ce sujet est peut-être sa conception de l'être humain. A ses yeux, l'homme devrait être une créature parfaite, pleine de qualités et n'ayant aucun défaut. Et quand il voit que les gens, y compris lui-même, sont mesquins, avides, déraisonnables, il réagit avec véhémence et amertume, au détriment de sa paix intérieure et de ses rapports sociaux. Il ressemble tout à fait à celui dont parlait La Rochefoucauld en ces termes : "Un homme à qui personne ne plaît est bien plus malheureux que celui qui ne plaît à personne." Sa soif de l'absolu a naturellement pour conséquence son utopie. On pourrait à la rigueur l'employer comme consultant, mais on a intérêt à ne jamais lui confier des pouvoirs de décision. Car il perd fréquemment le contact avec la réalité et flâne volontiers dans un monde imaginaire qui n'a rien de commun avec le nôtre. Le Balance aux yeux verts possède un don inestimable, celui de savoir prendre tout son temps et d'apprécier le loisir. Il ne se presse jamais ; et tandis que les autres roulent à plus de cent kilomètres à l'heure, il préfère aller à pied si les circonstances le lui permettent. Ce proverbe cingalais pourrait bien être sa devise : "Pour qui peut se promener à loisir, même la jungle est une route royale." Ne lui demandez jamais de faire des heures supplémentaires : il n'acceptera pas, même si vous lui proposez de payer très cher car, pour lui, "le loisir est le meilleur des biens" (Socrate). Le Balance aux yeux verts est plutôt bavard - il faudrait dire qu'il est verbeux, car il n'aime pas raconter des histoires mais a toujours tendance à faire des discours intarissables sur les sujets qui l'intéressent. Il aimerait mieux sauter un repas que de perdre l'occasion d'une discussion. Il est pourtant douteux que ses discussions interminables mènent vraiment à quelque chose. "Par trop discuter, on perd la vérité", disait Publilius Syrus. Comment aime le Balance aux yeux verts ? Pour lui, l'amour est principalement et presque exclusivement une union de coeurs. Le côté purement sensuel l'intéresse peu bien qu'il soit capable de grandes prouesses au lit. Ce qu'il recherche dans toute relation amoureuse, c'est avant tout sa beauté, sa qualité, l'atmosphère idyllique qu'elle suscite et qui l'entoure. On comprend alors son inconstance et son refus de parler ou d'entendre parler des "choses du sexe". Si une femme aime le Balance aux yeux verts, elle aura tout intérêt à préserver un air de mystère.

Le portrait du Balance aux yeux marrons

Si le Balance aux yeux marron a tendance à juger les autres, c'est d'abord parce qu'il se juge lui-même impitoyablement. Il ne se pardonne jamais la moindre faute, la moindre erreur qu'il a commises, et s'accorde rarement le bénéfice des circonstances atténuantes. Il est en quelque sorte son propre justicier, son propre bourreau sur le chapitre du bien, de la droiture et de la sagesse. Loin de lui cette idée : "Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit" (La Rochefoucauld). Il résulte de son attitude intransigeante une tension permanente qui empêche ou complique son adaptation sociale. On le dit volontiers revêche ou même antisocial. Pourtant c'est un être foncièrement charmant qui sait rire dans les rares moments où il est en paix avec sa conscience. Son tort n'est évidemment pas de poursuivre la sagesse mais de vouloir à tout prix atteindre la perfection. Ce conseil de Molière lui sera bien utile : La parfaite raison fuit tout extrémité, Et veut que l'on soit sage avec sobriété. Le Balance aux yeux marron, dans sa quête obstinée de la perfection, oublie souvent le côté gai de l'existence. Il accomplit chaque acte de sa vie plutôt en martyr ou en forçat. Il a pourtant intérêt à profiter des douceurs qui se présentent et à s'amuser de temps en temps. C'est seulement en agissant ainsi qu'il pourra préserver ses capacités physiques et morales. Comme disait Démocrite, "une vie sans fête est une longue route sans hôtellerie". Il n'y a pas lieu de croire que le Balance aux yeux marron est une personne peu humaine. En réalité, il possède de très belles qualités, ce qui d'ailleurs le sauve de la ruine. Citons d'abord sa sincérité. Incapable de dire un mensonge, il est transparent à tous, à tel point qu'il parait suivre strictement ce précepte de Marc-Aurèle : "Avant que tu ne parles, on doit pouvoir lire sur ton visage ce que tu vas dire." On peut donc absolument avoir confiance en lui. Et puis c'est un grand amoureux de l'équité et de la justice. Sa devise de vie est celle de Samuel Johnson : "Mieux vaut souffrir le mal que le faire." Il ne fait jamais de mal même à une mouche, sauf lorsqu'il est infidèle en amour - mais il est inconscient du mal qu'il fait à son partenaire. Il a aussi un coeur tendre - ou faible, si l'on veut - et refuse rarement une faveur qu'on lui demande. On le trouve presque toujours engagé dans quelque travail bénévole. Doué d'une sensibilité exacerbée, le Balance aux yeux marron est philosophe - au sens péjoratif du terme. Il passe volontiers une grande partie de son temps à se livrer à des élucubrations ténébreuses plutôt qu'à réaliser quelque chose de concret. Tout ce qui relève de la spéculation le passionne. Mais ce n'est pas un chercheur calme et intrépide ; c'est plutôt un anxieux, un angoissé, qui veut percer les secrets de l'Au-delà sans jamais y parvenir. Il cadre exactement avec cette observation de Pascal : "La maladie principale de l'homme est la curiosité inquiète des choses qu'il ne peut savoir ; et il ne lui est pas si mauvais d'être dans l'erreur, que dans cette curiosité inutile." Il ne serait pas difficile de donner un bon conseil au Balance aux yeux marron. Ce conseil, le voici : plus d'humanité. Il sera heureux le jour où il saura descendre de son piédestal, s'intéresser à des choses plus terre à terre, et apprécier la valeur de certaines faiblesses humaines. Il aura intérêt à se rappeler constamment que nous sommes des êtres humains et non des anges, et que nous sommes nés pour jouir de cette vie et non la subir ou nous préparer à une autre vie hypothétique. "L'homme est né pour vivre et non pour se préparer à vivre" (Boris Pasternak).

tarot-Gratuit

Suivez-nous !

Applications mobiles pour Astrowi

Lena

 Lena, Médium Tarologue

 04 92 98 68 18